Les voirloups

Connaissez-vous ces cousins des loups-garous ?

Les voirloups

Les voirloups sont des créatures spécifiques à l’Aube, notamment des régions du pays d’Othe et de la forêt d’Orient.

Ce ne sont pas des loups-garous mais plutôt des sorciers métamorphes.

Ils peuvent non seulement se transformer en loup mais également en sanglier, renard, chat…

Ils ne se transforment pas suite à une malédiction mais grâce à un rituel ou un onguent magique.

Dans le pays d’Othe, les voirloups sont considérés comme maléfiques, des serviteurs au main de satan. Ce n’est pas forcément le cas du coté de la forêt d’Orient où ils seraient plus neutres.

Les voirloups se déplace sans bruit, sans laisser de traces et sont invulnérables.

Les versions maléfiques ne commettent leurs forfaits que la nuit. Le jour ils surveillent les humains.

regard perçant

 

Le père Vivien, curé de Maraye-en-Othe, fut attaqué par les voirloups alors qu’il traversait le bois de Vire-Loup la nuit, accompagné d’un enfant de chœur qui portait la lanterne et la croix processionnelle. Ils se rendaient à La Perrière afin de porter les derniers sacrements au vieux Balthazar Cornarot qui agonisait. Certaines commères de la paroisse avaient vu la marque d’une tête cornue avec une barbiche en pointe sur le bras gauche de Cornarot mais le curé Vivien ne voulait rien savoir ; les voirloups s’acharnèrent donc sur lui pour l’empêcher de porter les derniers sacrements au vieux qui avait pactisé avec le Diable. Grâce à son courage et des aspersions d’eau bénite, le prêtre arriva au chevet du mourant pour lui administrer le viatique et lui appliquer les huiles saintes. Les voirloups étaient défaits.

 

Amicalement

Rémi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge